Vous êtes ici : Accueil / Détail du document

Document

Parmi les avis

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un grand amateur de rap. Hormis Oxmo Puccino, Abd el Malik ou le jeune sétois Demi Portion dont l'inspiration et la plume produisent des merveilles, j'ai peu de sympathies "rappeuses". Cet album de Disiz...

Disiz la Peste
Pacifique [enr. sonore] / Disiz la Peste. - Universal Music France S.a, 2017. - 1 disque compact : 79 mn 00.
" Radeau ". " Passage secret ". " Splash ". " La fille de la piscine ". " Carré bleu ". " A petit feu ". " Menteur menteuse ". " Marquises ". " Compliqué ". " Meulé meulé ; Aighttt ". " Watcha ". " L.u.t.t.e ". " Quand je serai chaos ". " Vibe ". " Adn ". " Poisson étrange ". " Qu'ils ont de la chance ". " Autre espèce ". " Ca va aller ".
Référ. Polydor 5763606. - (CD) : 15,54 E.
* Résumé : "Pacifique" est le 11ème album de Disiz La Peste. Ici, le rap, l'électro, la pop, même le zouk, fusionnent pour accoucher d'un style unique. Disiz nous livre un disque populaire, oui, dans son sens le plus noble. Il raconte des choses de la vie, il égrène des sentiments du quotidien. Disiz a pris des cours de piano, de chant, pour ce disque. C'est un disque pour tous, pour ceux qui le suivent depuis ses débuts comme pour ceux qui ne le connaissent pas. C'est un disque qui possède le pouvoir de réveiller les ardeurs et qui ne fuit pas la mélancolie, un disque qui traite et prend comme matière les sujets fondamentaux, la vie, la mort, l'amour, la foi, le désir. Enregistré en trois endroits, chez lui, à Evry, à Maison Alfort et aux Studios de la Seine, accompagné de quelques autres : Shady, un Suisse, Dabeull, Loïc alias Louis D, un ami d'enfance, qui l'a aidé sur les arrangements et puis, comme un rendez-vous artistique par deux fois avortés, il a travaillé avec Paul Van Haver dit Stromae sur les titres "Splash" et "Compliqué".
Cote : 1.5 DISI

Évaluation des lecteurs :

5/5 étoiles 1 avis

Vérification des exemplaires disponibles ...

Avis des lecteurs

  • 5/5 étoiles PACIFIQUE MAIS LUCIDE, Le 14 novembre 2017 à 15:45
    par Floréal DURAN

    Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un grand amateur de rap. Hormis Oxmo Puccino, Abd el Malik ou le jeune sétois Demi Portion dont l'inspiration et la plume produisent des merveilles, j'ai peu de sympathies "rappeuses". Cet album de Disiz (la peste) porte le nom de Pacifique et baigne dans une ambiance océanique à bien des égards. Le bleu l'inspire mais il porte un regard acéré, parfois assez drôle, sur des mers plus urbaines. Le résultat est aussi probant sur le plan musical que celui des textes. Anti bling bling, anti déprime même s'il l'évoque ça et là, anti facilité car il y a un vrai travail d'écriture. Bref on peut plonger dans ce Pacifique sans crainte de se faire dévorer par certains requins et autres prédateurs de la pensée.